14 rue du Chapeau Rouge, 69009 Lyon

YANNICK A.

La nutrition pour tous - Diététique Macro et MicroNutrition

✮ SUVI CABINET ✮
Yannick ⋆ 34 ans ⋆ 1.76m

OBJECTIF

Perte de masse grasse et prise de masse musculaire

1ÈRE CONSULTATION
Poids de départ : 88.8kg
Masse Grasse : 28,6%

BILAN À 3 MOIS
Poids final : 79.8kg
Masse Grasse : 20%

RÉSULTATS
– 9kg
– 8.6% de masse grasse
avec une reprise du sport de 2 à 4h de Crossfit par semaine
 ✩

« Ma relation avec Julia a commencé il y a quelques mois déjà. Vous avez peut-être connu, ce jour où vous avez besoin d’aide car vous avez déjà tout essayé mais au final vous retombez dans vos travers. Pour faire un petit background rapide, j’ai toujours été l’ado ou l’enfant un peu en surpoids, rien de bien grave ; car un visage rondouillard peut paraître jovial. Le surpoids n’est pas si signifiant car il y a à côté une petite dose de sport qui le contrôle, tout ça pour éviter l’obésité. J’ai toujours oscillé entre 75 et 82 kg suivant les périodes de stress … Même si les 75kg remontent à bien des années et à l’époque où je faisais du sport 5h par semaine minimum.

Puis le temps passe, la trentaine, les impératifs de la vie professionnels qui s’accumulent, les déplacements, l’arrêt du sport faute de temps, les restos … Enfin bref la vie d’un cadre surmené. Physiquement, à mes yeux rien ne change. Car ayant rejeté mon image depuis quelques années, je ne m’aperçois pas que je grossis. Que change quelques kilos de plus ou de moins au point où j’en suis. Monter les escaliers, rentrer les courses, ces petits gestes du quotidien qui deviennent de plus en plus difficile. Puis vient l’heure des interrogations … J’ai bien senti le regard des gens et de mes proches évoluer. Les petites remarques s’accentuent et s’accumulent. Mon meilleur ami un jour me dit : « Yannick, faut que tu fasses quelque chose car là, ça ne va pas. Je te dit ça pour toi » 

L’épreuve de la balance… Après bien des années, comme on se retrouve. Toi: ma meilleure ennemie. La plupart du temps; symbole de mes déprimes et de mes cauchemars. La sanction tombe… Mars 2016…  94.7kg… Mon dieu la barre des 100Kg n’est plus très loin. Jeune père de mon premier enfant depuis janvier, je rentre dans une des plus grosses phase de déprime de ma vie alors que ça devrait être tout l’inverse. Que puis-je faire ? Quelle vision mon fils va avoir de moi ? Comment pourrais-je jouer avec lui dans quelques années si ça continue comme ça ?

Le hasard faisant, j’ai deux de mes amis qui ont perdu beaucoup de poids ces derniers mois et une petite période de creux niveau boulot.J’essaie donc leur régime alimentaire (régime à 1500 calories) avec un peu de sport …Allez hop … Inscription au crossfit ! Deux mois passent, la fatigue s’accumule. Pourtant je ne fais que deux séances par semaine mais je ne peux pas plus… Bilan -2kg, de la frustration devant tant d’effort, de sacrifices et si peu de résultats… Ce n’est pas grave la motivation est là. Cette fois, je ne lâcherai pas! J’ai déjà essayé tous les régimes et aucun n’a fonctionné (Dukan, low calories, sauter des repas … etc). Sur le court terme oui ; oui mais après… Je me suis « racheté » une hygiène alimentaire. Fini la Junk food, arrêt des déplacements et des restos, reprise du sport ; rien ne peut me plus me stopper.Je me dis que tout devrait s’accélérer et je garde le cap

Mai 2016 : Départ en vacance avec ma femme et mon fils pour trois semaines. Programme repos, 3 séances de sport par semaine et 4 excès… Bilan des courses : 1kg de perdu. La motivation reste au beau fixe. Il faut que je le fasse pour ma femme et mon fils. Je décide d’intensifier le nombre de séance et je passe à 4h par semaine. Afin d’éviter toute perte de motivation, je décide d’éloigner ma balance loin de moi pendant quelques semaines. Fin juin, la fatigue est à son apogée. Je ne récupère plus !Je me renseigne auprès de mes coaches et ils me dirigent vers Julia. 

Début de l’aventure mi-juillet au poids de 88.8 kg. Comme je le partage avec vous, je lui partage mon parcours, mes objectifs, mes motivations, mes doutes …Changement de cap. Je sens Julia à l’écoute et je sens surtout un programme personnalisé. Les quantités évaluées suivant mes faims, mon activité, mes objectifs. Je suis reboosté ! Seul problème, c’est que dans les deux mois qui vont suivre je dois assister à 4 mariages, une semaine de vacance entre amis, un enterrement de vie de garçon et un WE complet pour célébrer le passage dans la 30aine d’un de mes amis et une autre grosse soirée pour les 30ans de ma petite sœur… Beaucoup d’excès en perspective.

On passe un deal pour éviter toute frustration, il m’est interdit de me peser. Prochain RDV 6 semaines plus tard. Deux mariages et une semaine de vacance, une 20aine d’heure de sport plus tard ; le verdict Fin aout 2016: 4Kg de perdu… Bien au-delà de mes exigences. Aucune sensation de faim connue ces dernières semaines, une énergie retrouvée, j’arrive à enchainer les séances de sport… Le pied ! Et la tuile… une tendinite à l’épaule. Suite à un faux mouvement j’ai continué à faire l’âne et forcé… On décide avec Julia de rééquilibrer le temps de la blessure, sans pour autant générer quelque frustration que ce soit. La blessure traine, mais je me sens quand même de mieux en mieux. Plus aucune sensation de faim ou quelconque manque. Mi-Octobre, la période du chaos se termine et nous allons pouvoir faire le point sur un été ponctué d’excès calorique.

Après un peu plus de deux mois de collaboration, 79.8 Kg !! Grace à son aide, j’ai atteint l’objectif qu’on s’était secrètement fixé pour le début de l’année 2017. Qui l’aurait cru. Surtout pas moi et cet arrêt forcé de 8 semaines sans faire aucune activité sportive. Aujourd’hui le combat continue encore. Fin novembre, je pointais à 77.4kg. J’apprécie ce suivi quasi quotidien et les différents réajustements. J’ai connu une période de fatigue et on a rééquilibré les menus en conséquence. Mes petites performances sportives sont en progression. J’ai une vraie hygiène alimentaire qui me permet de gérer mes périodes hors sport ou avec une activité plus conséquente. Je revis enfin … Fini de me cacher sous des vêtements sombre et difforme. Je retrouve le goût de bouger, de m’habiller, de prendre des photos avec mes proches. Je n’ai plus aucune frustration fasse à la nourriture. Mes collègues en sont jaloux des quantités que je mange. Bon je ne vous cacherai pas qu’elle m’embête encore de temps en temps pour que je rajoute du gras à bon escient et en bonne quantité. Dans la vie tout est une question d’équilibre et d’apport.»